Trucs de Blogueuse : Raconte-moi comment tu es devenue un BlogBuster

rédigé par Jean-Baptiste, le février 11, 2015

J’ai le plaisir aujourd’hui de vous présenter Mia du blog Trucs de Blogueuse. J’ai eu l’occasion de la rencontrer IRL (comme on dit sur twitter) l’année dernière parce qu’elle n’avait pas trouver mon livre en version papier dans un réseau de distribution de la veille économie.

interview-blogueuse-business

Mia est une serial blogueuse (10 blogs créés depuis 2004) qui a occupé pendant 7 ans des postes de responsable marketing digital pour une grande marque de cosmétiques. Depuis presque un an, Mia consacre 100 % de son temps à sa petite entreprise web en pleine croissance en ayant pris le parti de se concentrer d’abord sur le contenu de son blog (très riche) et sur sa communauté (très qualifiée et fidèle gràce à newsletter).

 

Présentation de Trucdeblogueuse.com

 

Trucsdeblogueuse.com est un blog qui propose des conseils pratiques pour mieux bloguer au féminin. C’est l’équivalent de BlogBuster.fr adapté aux spécificités de la blogosphère féminine : mode, cuisine, beauté, lifestyfle,.. Mais aussi high tech pour geekettes !

 

trucs-de-blogueuse-audience

BlogBuster blogging n°1 sur la blogosphère féminine (60 % de son audience), Trucs de Blogueuse réussit à fédérer chaque mois plus de 15 000 internautes et à générer en moyenne 220 euros par mois de revenus.

 

Raconte-moi pourquoi tu blogues

 

Jean-Baptiste : 

Plus de 10 blogs à ton actif quand tu bloguais à “temps partiel”, tu es repartie “from scratch” en 2014 pour te consacrer à TrucsDeBlogueuse à “temps plein”. Que sont devenus tes anciens blogs ? certains ont-ils percé autant que TrucsDeBlogueuse ?

Je constate en lisant de temps en temps tes tweets que tu as eu une grosse production d’articles au démarrage de TrucsDeBlogueuse (de très bons articles sur les aspects légaux inhérents au blogging et quelques bons conseils SEO) c’est devenu plus raisonnable aujourd’hui. Peux-tu nous expliquer comment tu gères ta nouvelle vie de blogueuse à temps plein ? C’est quoi ta journée type ? Qu’est-ce qui t’a motivé à mettre autant de bonne énergie dans TrucsDeBlogueuse ?

 

Mia :

Merci Jean-Baptiste pour cette invitation et surtout pour cette présentation et ces questions très pertinentes. Je vois qu’on est aussi bavard l’un que l’autre alors voilà toutes mes réponses, j’espère que ce n’est pas trop long.

En tout cas, ça m’a fait très plaisir de partager avec quelqu’un qui soit passionné par les mêmes domaines que moi et j’espère pouvoir échanger avec tes lecteurs aussi. C’est vrai que j’adore bloguer car j’aime à la fois écrire, lire et aussi utiliser, découvrir les nouvelles technologies, l’informatique en général.

J’ai créé plein de blogs et ai abandonné la plupart d’entre eux pour à chaque fois les améliorer. Au lancement de Trucs de Blogueuse en mars 2014, j’avais encore en ligne 4 de mes autres blogs. Il y avait un blog high-tech, un sur le webmarketing, un blog photo et mon CV en ligne.

Je les ai un peu délaissés car j’avais besoin de prendre un nouveau départ à ce moment-là. Puis en juillet 2014, la vague de piratage des sites WordPress a fini de les achever, je me suis juste employée à récupérer mon blog trucsdeblogueuse.com et les autres sont tombés dans l’oubli.

Ce n’était pas vraiment une grande perte car sur ces blogs je n’avais pas beaucoup de lecteurs, mes objectifs étaient très différents de ceux d’aujourd’hui :

  • sur le blog photo, je voulais juste partager avec mon entourage quelques clichés pris avec mon réflex et avoir une vitrine car je prenais souvent des photos des soirées et événements salsa (une autre de mes passions),
  • sur le blog high-tech, j’avais envie de partager mes découvertes mais rien que le fait d’écrire et de chercher les infos les plus fraîches sur les produits qui m’intéressaient me suffisait,
  • le blog webmarketing me permettait de rester informée sur le domaine du digital qui évolue très vite, et également de me donner une valeur ajoutée lors de mes éventuels entretiens d’embauche,
  • et le blog CV me permettait de mieux détailler mes compétences professionnelles.

 

Il y a tellement de raisons qui font que je blogue. Sur Trucs de Blogueuse, j’ai décidé d’être transparente et mon principal objectif est d’essayer de vivre de mon blog. En effet, dans la société cosmétique où je travaillais, nous organisions des événements avec des blogueuses beauté et je voyais qu’un certain nombre d’entre elles arrivaient à vivre de leur blog sans même avoir eu de formation web.

 

Je me suis dit qu’étant dans le métier depuis plus de 7 ans, et passionnée par le blogging, je devrais pouvoir y arriver aussi ! ;-) J’ai commencé mon blog Trucs de Blogueuse en rédigeant un article par jour pour plusieurs raisons :

  • j’étais très motivée, comme on l’est souvent au début d’un projet,
  • j’avais plein de sujets en tête, et j’avais hâte de les sortir rapidement,
  • j’avais envie qu’il y ait le plus de contenu intéressant possible pour mes lecteurs,
  • je voulais optimiser mon référencement naturel en rédigeant des articles de qualité et à grande fréquence,
  • j’avais du temps car j’ai arrêté de travailler à ce moment-là,
  • j’avais hâte de voir les résultats selon les nouveaux objectifs que je m’étais fixés.

Aujourd’hui, je suis beaucoup moins régulière, non pas parce que je suis moins motivée ni parce que je suis en manque d’inspiration, au contraire, mais plutôt parce que j’ai un peu moins de temps car de nouveaux projets se sont greffés à ce blog : j’ai créé en septembre dernier ma propre société et j’ai déjà eu quelques clients alors on peut dire que je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! Je n’ai pas de journée type car si je pouvais choisir, j’aimerais qu’elle dure plus de 24 heures…

On va dire que le monde appartient ‘aussi’ à ceux qui se couchent tard ! Mais dans ces heures non matinales, il y a de la rédaction d’articles, du community management, de la gestion de projet (selon le projet du client en cours), de la veille, de la communication, mais aussi de la comptabilité, de l’administratif, de la réflexion stratégique. Puis aussi des apéros entre copines, des séances de sport, des visionnages de séries américaines. Le planning en mars-avril va être chargé avec les nouvelles saisons :-)

Raconte-moi comment tu blogues

 

Jean-Baptiste :

J’ai lu dans ta bio que tu avais démarré sur SkyBlog en 2004, tu es maintenant sur un WordPress auto-hébergé chez OVH comme moi. Je vois aussi que tu n’hésites pas à venir en aide aux blogueuses qui sont sur d’autres plateformes pour les aider par exemple à configurer un nom de domaine. Bravo !

Est-ce qu’une blogueuse pas trop à l’aise avec la technique peut à ton avis réussir à installer toute seule proprement un blog WordPress chez OVH ? Comment aides-tu les débutantes là-dessus ? Quels plugins WordPress recommandes-tu d’installer ?

 

Mia :

Mon premier blog était sur Skyblog mais j’ai aussi testé Canalblog, Tumblr, Blogger, WordPress.com, le site hébergé par Gandi, et j’ai également utilisé Facebook comme un blog. J’ai découvert WordPress auto-hébergé il n’y a pas si longtemps en fait dans ma vie de blogueuse, il y a 3-4 ans.

Quand j’ai appris la salsa, j’ai découvert quelque chose de fondamental : tout le monde peut apprendre tout ce qu’il veut, il suffit de le vouloir et d’aimer ce qu’on fait. Tout le monde a commencé en tant que débutant donc même si je n’ai pas la grâce d’une danseuse professionnelle, j’arrive à me débrouiller et m’amuser en soirée salsa.

Donc pour répondre à ta question, oui je pense que toutes les blogueuses peuvent réussir à installer un blog WordPress chez OVH, il suffit de suivre un tutoriel parmi les centaines qu’on peut trouver sur Internet ! J’en ai également fait un sur mon blog mais j’ai pour l’instant parlé de l’installation la plus facile (et pas la plus propre), je parlerai FTP et MySQL un peu plus tard ;-)

Du coup j’aide les blogueuses avec mes articles, en leur donnant un coup de main de temps en temps quand on me demande gentiment par mail et sur Twitter ou Facebook aussi. Je n’ai pas vraiment de plugin fétiche, c’est comme si on me demandait quelle application iPhone installer : tout dépend de vos besoins et de vos exigences. En tout cas, j’aime bien dire qu’ il existe une extension pour tout. Pour ma part, si je peux me passer d’extension en modifiant directement le code, je préfère car j’aime bien mettre les « ongles dans le cambouis ».

 

Raconte-moi comment tu construis ton audience

 

Jean-Baptiste :

En septembre, tu as fait un article bilan de l’audience de ton blog. 15 000 visiteurs uniques viennent tous les mois consulter ton blog grâce à Google, Hellocoton, Facebook et Twitter. C’est une très bonne performance compte tenu de la thématique hyper pointue de ton blog.

source-tdb

 

En regardant les requêtes Google sur SEMRush, je vois que tu traites aussi de sujets beauté (cheveux colorés) un peu éloigné de ta thématique de prédilection ? Pourquoi ? Est-ce pour étendre ton audience à une thématique féminine plus large ou pour une autre raison ?

Concernant HelloCoton, je suis toujours étonné de voir les blogueuses donner aveuglément tout leur contenu RSS à cette plateforme (ça me rappelle les mauvaises pratiques du feu-Wikio), pourquoi toi qui a une bonne culture SEO fais-tu l’erreur de prendre le risque que ton article ressorte mieux sur Hellocoton que sur ton blog quand on le cherche sur Google ?

 

Mia :

Je ne me rends pas vraiment compte si 15 000 visiteurs uniques sur un blog de ma thématique c’est bien, car il est difficile de trouver les statistiques des autres blogs. Par contre j’ai découvert avec surprise que dans le classement Teads je suis passée ce mois-ci en 11e position dans la catégorie Entrepreneurs et 44e dans celle de l’Economie :-) (avant ils m’avaient classé en multi-thématique).

Ca me motive à reprendre le même rythme que j’avais au lancement du blog car j’ai baissé dans le classement général ces derniers mois. Lors du lancement du blog, ma ligne éditoriale comprenait le blogging, le marketing digital et les trucs de « fille ». Je pensais en effet attirer ainsi une population très féminine.

Or les retours de mes lectrices et lecteurs (car il y a aussi une part de plus en plus importante d’hommes qui me suivent) m’ont montré qu’ils n’étaient pas vraiment intéressés par les articles mode ou beauté (il y a de meilleurs blogs pour ça) alors j’ai adapté ma ligne éditoriale en conséquence. En fait, l’article sur les cheveux colorés a été écrit par une blogueuse que j’ai invitée, et n’est pas du tout représentatif de mon blog.

C’est juste qu’il remonte bien sur les moteurs de recherche parce que j’imagine que mon blog est mieux référencé que d’autres sur ces mots-clés là malgré ma thématique principale. Je devrais faire un blog beauté en fait, vu que j’ai travaillé 7 ans dans une grande marque de cosmétiques en plus ;-)

Concernant Hellocoton, dans leurs options, on a la possibilité de décocher la Top Bar Hellocoton. Lorsque la case est décochée, quand on arrive sur le blog via Hellocoton, on a la Top Bar tout en haut, le favicon passe à celui de Hellocoton, et surtout l’url passe en hellocoton.fr. Lorsque la case est cochée, il n’y a plus la Top Bar Hellocoton, le favicon redevient le nôtre et surtout, l’url reste celle de notre blog.

Hellocoton_2008_(logo)

Même si les blogueuses qui débutent n’arrivent pas à référencer aussi bien leur blog qu’Hellocoton, je recommande quand même de s’y inscrire car au moins elles sont vues. Il vaut mieux avoir des visites non optimales, que pas de visite du tout.  Au lancement de mon blog, le 1er mois, 65% de mon trafic provenait d’Hellocoton ! Je pense au contraire que cela a contribué à mon référencement grâce au trafic que ça m’a généré.

 

Raconte-moi comment tu monétises ton audience

 

Jean-Baptiste :  Tu gagnes 220 € par mois de revenus publicitaires bruts, comment ça se répartit entre AdSense, affliation, autre ? Tu semble gagner pas mal grâce à l’affiliation, j’ai l’impression que l’affiliation rapporte plus aux blogueuses mode / beauté qu’aux blogueurs high tech de manière général… Sur quels types de produits ? Pourquoi ça marche si bien chez le blogueuses ?

Quelque chose qui m’a marqué en arrivant sur chacune des pages de ton blog, tu pousses à outrance ton guide SEO – par ailleurs de bons conseils pour les débutantes dedans, excepté le court chapitre sur Hellocoton ;) – et l’inscription à ta newsletter.

 

nl-tdb

On voit le truc en haut, à droite, en bas, même si l’article ne parle pas de SEO. Peux-tu nous dire pourquoi tu tiens autant à pousser ta newsletter ? Rassure-moi, tu ne vends pas au 10ème mail des PDFs à 49€ au lieu de 69€ comme ces vendeurs de rêve ? ;)

Que penses-tu des articles sponsorisés ? Pratique malheureusement courante dans la blogosphère féminine…. Moi je suis contre car je pense que la rémunération à court terme est moins pérenne que le modèle audience / publicité classique ? Ton avis là-dessus ?

 

Mia :

Sur mon blog high-tech c’est vrai que je ne gagnais pas beaucoup via l’affiliation, c’était plutôt grâce aux articles sponsorisés. Sur TrucsdeBlogueuse.com, mes gains se répartissent comme suit : 9% en publicité Adsense, 74% en affiliation et 17% en prestations de services.

Les blogueuses veulent avoir un blog qui leur ressemble alors elles n’hésitent pas à payer un beau thème par exemple (je parle en connaissance de cause car j’ai envie d’en changer tous les 6 mois environ ;-) ) Pour ma newsletter, pour dire vrai au début je voulais offrir un guide sur les moyens d’attirer du trafic sur son blog.

Le référencement était juste une petite partie de ce guide mais je n’ai pas eu le temps de tout écrire, et je voulais absolument avoir quelque chose à offrir au lancement de mon blog. Si j’avais attendu d’écrire sur le trafic, mon blog ne serait peut-être toujours pas en ligne à l’heure qu’il est. C’est pour ça que le formulaire d’inscription est partout même sur les pages qui ne parlent pas de SEO.

En marketing dans la société où je travaillais, on savait l’importance à la fois du :

  • Paid Medias (visibilité que l’on achète comme la pub TV, le référencement payant, l’affichage…)
  • Owned Medias (médias que l’on détient comme les abonnés à notre newsletter, aux réseaux sociaux)
  • Earned Medias (visibilité acquise grâce au référencemet naturel, à la viralité, à l’engagement des prospects et clients)

poem

Etant donné que je n’ai pas de budget pour le paid media, je mise tout sur :

  • l’earned média : avec le référencement naturel, et également en essayant d’écrire des articles de qualité qui pourront faire parler de moi,
  • et également sur l’owned media, particulièrement les newsletters car la croissance est tout simplement exponentielle.

Je m’explique : j’ai actuellement environ 3 700 abonnés à ma newsletter. Prenons un taux de clic moyen de 15% sur le nombre d’envois (grosso modo car je n’ai pas fait le calcul exact). Cela veut dire qu’à chaque fois que j’envoie une newsletter, j’arrive à générer plus de 550 visites à la demande (en plus des autres sources de trafic).

Si j’en envoie 2 le même jour, j’en aurais plus de 900 (le taux de clic sera plus bas bien entendu). On est d’accord que c’est aussi le fait que je n’en envoie pas tous les jours qui fait que mon taux de clic est de 15%. Mais comme j’ai en ce moment 30 nouveaux inscrits par jour à ma newsletter, dans un mois c’est 690 personnes qui iront lire mes articles à chaque envoi de newsletter. Dans 3 mois, 960. Dans 6 mois, 1350 à chaque envoi.

Sans aucun effort supplémentaire :-) C’est une extrapolation mais qui est assez proche de la réalité. Et je décide de la fréquence d’envois des newsletters donc je peux en envoyer 3, 4 ou 30 par mois si je le souhaite soit plus de 30 000 visiteurs par mois qui ne viennent que des e-mails. (après il y a aussi d’autres paramètres à prendre en compte : le taux de désinscription qui augmente, les taux d’ouverture et de clic qui diminuent…)

Si je compare au référencement naturel, le trafic provenant de Google évolue bien mensuellement, mais je n’ai pas de trafic à la demande. Alors il est vrai que je pousse beaucoup ma newsletter en ce moment (le formulaire n’était pas aussi présent il y a quelques mois) mais je fais des tests pour voir s’il y a un impact et quel est le meilleur emplacement. Je donnerai bientôt les résultats sur mon blog donc n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter pour les découvrir (tu as vu, je pousse même ma newsletter sur ton blog :p )

Pour finir sur les articles sponsorisés, je suis d’accord qu’il faut faire attention à la qualité de l’article, ne pas écrire sur un produit juste pour l’appât du gain et ne pas faire de lien en dofollow. Je pense aussi qu’à long terme sur un blog ‘qui a beaucoup de trafic’, la publicité est beaucoup plus rentable.

Mais pour un blogueur qui débute, je pense au contraire que c’est le moyen le plus facile de gagner de l’argent rapidement. A retenir, les mots « facile », « rapidement » et « débutant ». Dans les exemples que tu cites dans ton article, où tu gagnes entre 100 et 300€/an par article, combien de vues as-tu fait sur ceux-ci ? Moi personnellement, mon RPM en ce moment est de 1,60€ pour 1000 pages vues.

Imaginons que ton RPM soit sensiblement le même, ça veut dire qu’un article qui te rapporte 200€/an a été vu plus de 125 000 fois en un an, soit 342 fois par jour. Et comme tu as plusieurs articles vus, tu devais avoir un trafic énorme :-) (et ton livre le confirme, j’en suis à la page 102 au fait !) En vrai, toi tu faisais partie des blogueurs qui pouvaient être rémunérés 500€ par article sponsorisé vu ton trafic.

Sur mon blog high-tech où je faisais 50 visites par jour, j’aurais gagné 30€ avec la pub, au bout d’un an. Et encore je suis gentille, ça c’est si l’article est encore visible car ils n’étaient plus vus une semaine après leur publication. Donc en vrai je gagnais 56 centimes par article, que ce soit 1 ou 3 ans après leur publication. Avec un article sponsorisé, je gagnais entre 30 et 70€ un mois après avoir écrit mon article :-) Alors oui, la publicité est plus rentable si on a beaucoup de trafic et si on sait bien référencer ses articles.

Et les articles sponsorisés sont plus rentables si on a moins de trafic, qu’on s’y connaît moins en référencement et si on choisit des annonceurs qui nous correspondent. En plus, l’un n’est pas incompatible avec l’autre, du coup les gains s’additionnent ! Si vous voulez continuer les discussions avec moi, n’hésitez pas à venir sur mon blog. Et je ne suis pas féministe, j’accepte même les hommes ! :-)

 

Jean-Baptiste : 

 

Merci Mia pour tes précieuses réponses, j’ai hâte de lire la critique de mon livre sur ton blog  et tes tutos Newsletter. C’est quelque chose que je n’ai pas aussi bien travaillé que toi… C’est rassurant de voir que de ton côté ça « paye » quand on met les moyens.

Si vous avez un blog mode et que vous avez besoin d’accompagnement sur WordPress, je vous recommande d’aller faire un tour chez  :

Trucs de Blogueuse

 

Jean-Baptiste
Suivez-moi

Jean-Baptiste

Responsable marketing digital chez Orange le jour. Blogueur, Auteur, Entrepreneur la nuit,j'ai plus de 10 ans d'expérience sur Internet en gestion de projets, création d'audience, monétisation.
Jean-Baptiste
Suivez-moi


Tu veux gagner de l'argent avec ton blog ?
Lis tout de suite BlogBuster dispo sur Amazon, Kobo, Fnac, iTunes pour 3,99 €

blogbuster ebook

Nous te recommandons :


Categories and Tags:  Entrepreneuriat

Commentaires (4)

 

  1. Busy Women dit :

    Bonjour,

    J’avais déjà découvert ce blog mais là c’est une façon différente de rencontrer cette blogueuse. J’apprécie !

    Par contre sur ma hématique je n’ai pas encore trouver des bons produits en affiliation.

  2. Hello Myriam, je suis aussi ton blog, j’aime bien tes interviews d’entrepreneuses!
    Pour l’affiliation, qu’est-ce que tu proposes comme outils sur ton blog? Sur Amazon tu peux trouver pas mal de produits déjà, par exemple des logiciels de comptabilité ou de bureautique… Après la commission n’est pas énorme sur Amazon.
    Sinon sur certains sites, ils ont une rubrique Affiliation où ils proposent leur propre programme.

  3. Busy Women dit :

    Merci Mia pour ton retour, j’apprécie pas vraiment Amazon en tant que multinationale, c’est pour ça que j’essaie de trouver d’autres programmes d’affiliation. ;)

  4. Ah d’accord, passe en direct avec les annonceurs alors ou sur des plateformes du genre Zanox, tu pourras y trouver des cartes de visite Moo par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Deviens toi aussi un YouTubeur


Rechercher


Recevoir Blogbuster par email

    Ajoutez votre email :





BlogBuster, le livre


blogbuster ebook

Derniers Commentaires

  • Eugenie { Comme le commentaire précédent. Article qui a déjà quelques années mais qui continue de faire ses preuves. J'ai enfin pu passer mon blog en .fr... } – Août 04, 2:46
  • olivier legrand { Merci pour ces informations tres pratiques. Je viens de terminer mon livre L Effet Colibri (je profite pour faire de la pub...lol) et j hesitais... } – Août 01, 8:54
  • MARTIN Pascal { Bonjour Très interessant votre article, vraiment.... Mais vous recommandez - à juste titre - d'éviter lesphotos etautres dossiers "lourds"... Alors, comment faire pour un projet... } – Juil 29, 1:12
  • OGL { merci, j'avais pas pensé à analytics !!! } – Juil 28, 5:49
  • Jean-Baptiste { Merci Ling-en pour ces précisions utiles. Bravo pour ton livre, ton énergie, ta transparence et tes vlogs et ton blog que je prends plaisir à... } – Juil 22, 1:59
  • Ling-en Hsia { Hello Jeanviet, Merci pour cette vidéo qui m'a... mis très mal à l'aise. D'avoir quelqu'un que je respecte et que j'apprécie parler de moi (ou... } – Juil 21, 2:08

Catégories


Derniers articles et tutos


Derniers plugins ajoutés


Trouver un plugin


Mentions légales - Contact