Vendre plus d’ebooks sur Kobo / Fnac grâce à Camille Mofidi

rédigé par Jean-Baptiste, le février 26, 2017

Cette semaine, j’ai eu la chance de pouvoir échanger de visu (merci YouTube Live ;)) pendant 1h avec Camille Mofidi, la responsable Europe de la plateforme Kobo Writing LifeKWL c’est quoi ? C’est une plateforme d’auto-publication qui te permet de publier ton livre en version numérique (ebook) au sein de l’écosystème Fnac / Kobo.

Interview Camille Mofidi Kobo Writing Life
Dans cette interview, tu vas apprendre grâce à Camille comment n’importe qui peut publier ses livres en version numérique (EPUB) sur la plateforme Kobo, quels outils utiliser et comment faire connaître ensuite tes ouvrages auprès de la communauté Fnac / Kobo pour vendre plus d’ebooks !

 

L’interview vidéo intégrale de Camille Mofidi (30 mn)

 

 

Tu trouveras dans cet article un petit montage vidéo (ci-dessus) des meilleurs moments de notre session de questions / réponses (30 minutes) et une retranscription écrite des réponses de Camille (ci-dessous).

NB : mon tuto transcription audio en texte qui m’avait permis de collecter des témoignages de grands YouTubeurs pour mon dernier livre a été mis encore une fois à profit  ;-) 

 

Au sommaire :

  1. L’interview vidéo intégrale de Camille Mofidi (30 minutes)
  2. Que fait Camille Mofidi chez Kobo ?
  3. Comment créer un ebook (EPUB) au rendu parfait ?
  4. Comment publier un ebook (EPUB) sur Kobo ?
  5. Auteur indépendant, attention à KDP Select !
  6. Quels avantages à publier son ebook sur KWL ?
  7. Comment faire connaître sur livre numérique sur Kobo / Fnac ?
  8. L’impression de livres papiers à la demande bientôt disponible chez Kobo / Fnac
  9. D’autres questions pour Camille Mofidi (Kobo) ?

 

Que fait Camille Mofidi chez Kobo ?

 

Camille Mofidi :

 

Merci pour cette introduction, d’abord, Jean-Baptiste. Donc effectivement, cela fait quatre ans maintenant que je suis chez Kobo, en charge de la plateforme Kobo Writing Life pour l’Europe. Mon rôle est d’être le point de contact des auteurs ou des éditeurs qui veulent être publiés sur Kobo. KWL est une plateforme d’auto-édition, comme son nom l’indique.

KWL_FAQvisage_pdf

Cela veut dire qu’on est soi-même son propre éditeur et qu’on fait tout de A à Z. KWL, c’est un outil très simple et très intuitif avec des tutoriels et des modes d’emploi qui vous prennent par la main. Vous avez également une assistance (writinglife@kobo.com) qui vous accompagne pour toutes les difficultés techniques que les auteurs peuvent rencontrer pendant leur processus de publication.

daniel-ichbiah-camille-mofidi

Et moi je suis le visage de Kobo Writing Life. Notre approche, c’est de personnaliser l’expérience pour un auteur parce qu’on sait que cela peut être assez effrayant parfois la technologie, de se retrouver derrière son ordinateur et son écran face à une interface.

On a forcément toujours plein de questions, surtout au démarrage. Nous sommes avant tout libraires numériques. Nous vendons des ebooks, nous sommes donc dans la relation avec le livre, le contenu et la relation entre l’auteur et le lecteur.

C’est pour ça que l’on veut vraiment faire en sorte que l’auteur se sente bien, qu’il puisse mettre en ligne son livre le plus facilement possible, le vendre sur la libraire Kobo partout dans le monde. Nous sommes présents dans 190 pays et aussi sur le site de la Fnac, puisque la Fnac est notre principal partenaire en France. Ensuite, le but c’est de se faire connaître.

Grimpez vers le top 100
Le conseil qu’a donné Jacques-Line Vandroux dans son livre Grimpez vers le top 100 est excellent, c’est en effet très important de se faire connaître (de Kobo) car il y a un très grand nombre d’auteurs, d’éditeurs et de titres presque infinis en numérique.

 

Pour sortir du lot, c’est important de faire savoir à la plateforme et donc à nous (les gens qui sommes derrière), que vous êtes auteur, auteur de quels livres, quels types d’ouvrages, pour quel cible, quel public, à qui ça s’adresse, depuis combien de temps vous écrivez, quels sont vos projets.

 

L’idée étant de faire connaissance avec l’auteur et ses livres. Le mieux nous connaissons l’auteur et ses ouvrages, le mieux nous pouvons ensuite les proposer et présenter sur notre site, sur notre librairie et proposer des opérations promotionnelles, des sélections d’ouvrages, vraiment animer le catalogue.

 

Comment créer un ebook (EPUB) au rendu parfait ?

 

Jean-Baptiste :

 

Quand on est auteur indépendant, c’est beaucoup plus facile de se faire connaître sur Kobo, Amazon, iTunes Parce qu’on a la possibilité sur ces plateformes de distribuer son livre enversion numérique, en version EPUB, c’est le format .MOBI sur Amazon. Le gros avantage de Kobo par rapport à toutes les plateformes, c’est que le livre est disponible au format EPUB, donc le format ouvert du livre numérique.

Comment fait-on pour créer un ebook au rendu parfait, quels sont les outils et tes recommandations pour créer un ebook au format EPUB ?

 

Camille :

 

Oui, exactement, l’EPUB c’est le format interopérable et universel du livre numérique aujourd’hui. C’est à dire que si tu prends un EPUB sans DRM sur une liseuse Kobo, tu peux le passer sur un autre type de liseuse, à l’exception des liseuses Amazon, puisqu’Amazon a son propre format que tu évoquais tout à l’heure, le format .mobi. Dans ce cas, il faut le convertir.

Et donc pour répondre à ta question, comment faire un EPUB ? Il existe en fait beaucoup de logiciels notamment des logiciels Open Source de très bonne qualité pour faire un EPUB aujourd’hui. Je crois que le meilleur d’entre eux, c’est vraiment SIGIL. Si l’auteur sait coder, l’outil est encore plus puissant.

e-book-sigil
C’est un outil WYSIWYG, tu peux voir ce que tu codes (code source) et son rendu textuel (avec mise en forme). Si l’auteur ne sait pas coder, c’est quand même un outil qu’on peut utiliser sans avoir à mettre ses mains dans le code. C’est un outil qui est assez intuitif,  il existe en plus de très bons tutoriels et guides disponibles en ebook pour apprendre à utiliser SIGIL. C’est vraiment un outil qu’utilisent la plupart des auteurs.
scrivener

Après, il faut aussi citer Scrivener, qui est un outil d’aide à l’écriture, d’organisation de l’écriture. C’est un outil très puissant disponible sur PC ou sur Mac. Les auteurs commencent en général par Word et quand vraiment ils veulent un outil plus abouti, ils passent sur Scrivener. Son gros avantage ? Tu as l’export au format EPUB directement à la sortie.

 

Comment publier un ebook (EPUB) sur Kobo ?

 

Jean-Baptiste :

 

On a l’EPUB, une stratégie de prix. Les auteurs auto-édités (intelligents) essaient en général d’avoir des tarifs inférieurs à 10 €, même inférieurs à 5 € parce que cela va avoir un effet de levier sur les ventes important.

Comment concrètement puis-je faire pour publier sur Kobo ? Pour que demain, ou sous 48 heures, les gens puissent acheter mon EPUB sur la plateforme Kobo ?

 

Camille :

 

C’est très simple, tu te rends sur l’URL : http://fr.kobo.com/writinglife et là on va d’abord te proposer de créer ton compte.

 

Accueil Kobo Writing Life
Tu crées ton compte avec ton adresse mail, ton mot de passe, etc. Il faut que tu acceptes les conditions d’être en accord avec la politique de contenu de Kobo. Il faut être en accord avec la loi française, pas d’incitation dans ses textes à la haine raciale et à l’antisémitisme. Une fois les conditions d’utilisation de la plateforme acceptées, ça y est, tu es prêt à publier ton premier ebook.

Là tu as 4 étapes à suivre.

 

eBooks_-_Kobo-FNAC_Writing_Life
La première étape, tu vas d’abord décrire ton ebook. On va saisir les métadonnées du livre. C’est quoi les métadonnées ? Ce sont les données principales, essentielles qui constituent la fiche d’identité du livre, le titre, l’auteur, la maison d’édition. Parfois des auteurs ont leur propre maison d’édition, leur label, leur marque éditoriale. Tu vas aussi uploader ta couverture au format jpeg ou PNG.

 

isbn

 

Tu va choisir la ou les catégories éditoriales dans lesquelles rentre ton livre. Donc pourquoi plusieurs catégories ? Car, admettons que tu écrives de la romance historique, tu vas choisir en première catégorie : littérature sentimentale, en 2ème niveau, tu vas mettre romance et en 3ème niveau : romance historique.

 

resumé
La dernière étape c’est de remplir ton synopsis. Le synopsis, c’est la 4ème de couverture, c’est le texte qui va donner envie au lecteur de cliquer sur ton livre et d’en savoir plus.

Une fois, cette première étape faite, tu passes à la deuxième étape où tu vas télécharger le contenu de ton livre. C’est là ou tu vas « uploader » ton fichier EPUB.

 

epub upload

 

Petite parenthèse, si jamais tu n’as pas de fichier EPUB, KWL te propose une conversion automatique d’un fichier Word à un ficher EPUB qui marche très bien si ton fichier Word est propre, c’est à dire, qu’il n’y a pas de retours chariot intempestifs ou de stylage manuel, etc.
Et pour éviter cela, nous donnons des instructions de conversions sur la plateforme et pour une mise en page assez simple. Pour une mise en page complexe, il vaut mieux faire son EPUB soi-même ou le faire faire, si c’est assez compliqué.

 

La 2ème étape est faite, le fichier EPUB a été « uploadé », tu reçois une notification quand il a été correctement « uploadé ». Tu vas maintenant définir les droits afférents à ton ebook, les droits territoriaux d’abord, dans quel pays ou zone géographique tu veux le vendre ? Les auteurs qui veulent faire connaître leurs textes le partagent partout dans le monde et choisissent les droits mondiaux.

 

droits-Kobo ebook

 

C’est aussi à cette étape, que tu vas choisir de protéger ou non ton ebook, par une DRM. DRM = les mesures techniques de protection. C’est un verrou numérique qui peut être apposé sur ton ebook. La plateforme met des DRM en fonction du retour éditeur. Ce sont les auteurs et éditeurs qui décident. Ca c’est pour la 3ème étape.

 

pricing

 

La quatrième étape la plus importante, c’est le pricing. Tu vas choisir le prix régulier de ton ebook. Effectivement pour ça, il vaut mieux avoir fait son étude de marché, regarder les livres similaires dans la même catégorie, savoir à peu près à combien ils se vendent, en fonction aussi du nombre de pages pour réussir à mettre son prix, ni trop haut, ni trop bas et puis à cette étape là, tu peux aussi dès maintenant prévoir une opération promotionnelle.

Prenons un exemple. Admettons que tu voulais publier une romance et faire une promotion pour la Saint Valentin tu peux programmer pour la semaine de la Saint Valentin une promotion de 50 %.

 

Jean-Baptiste : 

Et comme il faut avoir le même prix sur toutes les plateformes Il faut penser à appliquer cette promotion aussi sur Amazon, iTunes ?

 

Camille :

Oui absolument, c’est très important, car en France, on a la loi sur le prix unique du livre qui dit que le même livre doit être proposé à tous les lecteurs au même prix sur toutes les plateformes, l’auteur doit bien s’assurer qu’il a fait la même promotion partout.

 

Auteur indépendant, attention à KDP Select !

 

Jean-Baptiste :

 

Avant de parler des avantages de Kobo Writing Life, je voudrais adresser un petit message aux auteurs indépendants qui vendent sur amazon, je voudrais partager avec vous mes statistiques de ventes. Il est vrai qu’Amazon est une plateforme de vente d’ebooks incontournable.

Mais moi, avec l’expérience, j’ai pu constater qu’il y avait des communautés de lecteurs qui sont aussi sur Apple et Kobo, et donc il y a un danger à n’être présent que sur Amazon. Il y a un programme pour les auteurs sur Amazon qui s’appelle KDP Select qui fait que l’on va donner l’exclusivité de la distribution de son ebook à Amazon.

 

Du coup on n’a plus le droit de vendre sur d’autres plateformes (comme Kobo). Je voudrais dire aux auteurs indépendants qu’il est dangereux de mettre tous les oeufs de ses ouvrages dans le même panier.

 

Les lecteurs qui lisent sur Kobo, jamais ils n’achèteront votre livre sur Amazon pour le convertir après en EPUB, il faut donc leur rendre la vie facile. Il ne faut donc pas faire l’erreur de rester trop longtemps sur l’exclusivité KDP Select Amazon.

 

Sinon on perd sa légitimité d’auteur indépendant, l’auteur indépendant qui se retrouve finalement dépendant d’une plateforme. Il est pieds et mains liés par rapport à la politique d’Amazon. Donc il ne faut pas être trop longtemps sur KDP Select ou pas du tout, si on veut que son ebook soit distribué sur Kobo et Apple.

 

Et donc moi je fais un peu plus de 10 % de mes ventes sur le livre BlogBuster sur la plateforme Kobo, pour donner des chiffres et moins de 5% sur Apple, c’est pour ça aussi que c’est important Kobo; et au delà de ces chiffres de ventes, il y a aussi beaucoup de lecteurs prescripteurs dans la communauté Kobo, notamment les blogueurs et blogueuses littéraires, les youtubeuses qui font des booktubes, qui ont plus l’habitude de lire non pas sur Kindle, mais sur Kobo !

 

Pour prolonger cette réfélexion, je t’invite à lire l’article de l’auteure indépendante Aude Reco qui parle du problème d’exclusivité de KDP Select.

 

Les avantages de publier son ebook sur Kobo

 

Jean-Baptiste :

Et donc c’est carrément un affront, si on met uniquement son livre sur Amazon et qu’on ne leur facilite pas la vie en ne le publiant pas aussi sur Kobo. Je donnais quelques avantages de ne pas être en distribution exclusive Amazon, vois tu d’autres avantages à être distribué sur Kobo, Camille ?

 

Camille :

 

Pour moi, la grande force de Kobo, ce sont tous les partenariats avec des acteurs majeurs du livre et de la librairie dans chacun des pays. Je citais la Fnac tout à l’heure, Kobo est un libraire numérique mais a fait le choix de s’allier dans chacun des pays avec l’acteur principal de la librairie.

C’est la Fnac en France, c’est WHSmith en Angleterre. C’est Mondadori et Feltrinelli en Italie. Là très récemment, on a annoncé Tolino en Allemagne. Pour nous, c’est très important car on s’adresse à des gens qui ont l’habitude d’acheter à la Fnac, chez Tolino, chez Mondadori qui sont des amoureux du Livre, qui sont des lecteurs, des grands lecteurs.

C’est ce vivier là que nous pouvons toucher. Kobo a deux missions. 1ère mission : convertir le plus grand nombre à la lecture numérique, à faire découvrir la liseuse, à battre parfois en brèche certaines idées reçues sur le fait que les amoureux du papier ne pourraient jamais lire sur liseuse.

On s’est rendu compte en faisant beaucoup de tests qu’on a filmé, les gens les plus réticents à passer ou même à tester la lecture numérique, une fois qu’on leur a mis une liseuse dans les mains, qu’ils l’ont testé pendant une semaine, qu’ils ont vu tous les avantages, finalement, ils se disent après, j’ai envie de la garder et je vais maintenant panacher ma lecture. Je vais lire en papier et en numérique.

 

Kobo a un peu ce rôle d’ « évangélisation » de la lecture numérique et de la faire connaître au plus grand nombre. Et notre deuxième mission, c’est de nous adresser à ces lecteurs et grands lecteurs qui sont clients de la Fnac et et de nos autres partenaires et de leur proposer le catalogue le plus vaste possible en ebooks avec des sélections qui sont faites par les merchandisers Kobo et les libraires de la Fnac qui travaillent avec nous en synergie et de pouvoir leur apporter finalement les livres qu’ils souhaitent et les promotions qu’ils souhaitent en ebook en plus du livre papier qu’ils peuvent avoir à la Fnac ou chez Mondadori.

 

Jean-Baptiste : 

Donc en France, le distributeur c’est la Fnac, et c’est pour cela qu’on voit en bonne visibilité à la Fnac la liseuse Kobo. Beaucoup de lecteurs et lectrices par commodité achètent la liseuse Kobo à la Fnac

Et donc, si on veut être lu, en tant qu’auteur, par ce public là qui est massif, il faut naturellement distribuer son ebook sur Kobo Writing Life.

 

Camille :

Oui, tout à fait, d’ailleurs, c’est vrai qu’on encourage souvent les auteurs à être disponible partout, pour pouvoir maximiser sa visibilité en numérique, il faut justement multiplier sa présence sur toutes les plateformes disponibles et effectivement là, tu as cité les quelques plateformes qui sont incontournables là.

Et c’est vrai que se mettre dans l’exclusivité, c’est aussi se couper d’une partie de son lectorat. Certains lecteurs parfois le vivent mal, ils aimeraient bien lire le livre sur toutes les plateformes, dès sa sortie.

 

Comment faire connaître son livre numérique sur Kobo / Fnac ?

 

Jean-Baptiste :

 

J’ai délà lu des commentaires « je suis la dernière roue du carrosse » « on n’est pas des lecteurs de seconde zone ». J’ai vu la communauté Kobo s’exprimer en ces mots sur Twitter.

 

 

Justement, cette communauté très consommatrice de livres numériques, comment on arrive un petit peu à se faire connaître d’eux ? As-tu 2-3 astuces / conseils pour dire ce qu’il faut faire en plus de la distribution Kobo pour générer des ventes ?

 

Camille : 

 

Alors, d’abord, Il faut se prémunir du mythe du One Click. Ce n’est pas parce que j’ai publié mon livre qu’il va se vendre. Oui, mon livre va être disponible sur Internet, sur Kobo.com et Fnac.com. Ca c’est déjà le premier pas, mais cela ne veut pas dire que 10 000 personnes vont l’acheter dans la semaine qui suit.
C’est vrai que l’immédiateté du numérique et du clic a parfois tendance à brouiller un peu les choses, donc il faut se donner le temps et s’armer de patience parce qu’une fois qu’on a publié, tout commence finalement et c’est là qu’il faut justement faire son travail de promotion, c’est déjà bien d’ailleurs d’avoir en tête son programme de promotion à l’avance.

Il ne faut pas attendre justement la dernière minute et la phase de publication pour se dire, bon et bien maintenant qu’est-ce que je vais faire ? C’est quelque chose qui se construit sur le long terme. Il faut construire son programme et ensuite persévérer.

 

Un auteur, pour moi, aujourd’hui, c’est indispensable qu’il ait son site auteur, ou à minima un blog puisque c’est sa vitrine et c’est sa première plateforme. Tu disais tout à l’heure qu’il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Effectivement, je suis d’accord avec toi on n’est jamais à l’abris des changements de condition de telle ou telle plateforme, voire de sa disparition, on a vu des start-up notamment aux USA qui se sont lancés dans le livre numérique, dans l’abonnement par exemple, dans différents types de modèles, et qui n’ont pas survécu.
blog auteur
C’est vrai que les auteurs qui s’étaient mis corps et âme là-dedans se sont retrouvés un peu le bec dans l’eau. C’est pour cela qu’il faut vraiment avoir son site. C’est là où on va présenter ses livres et aussi se présenter soi, présenter son travail d’auteur, son univers d’auteur. Et c’est par tous ces partages que l’auteur va finalement nouer des relations durables avec ses lecteurs.
C’est sur son site qu’il va, par exemple, mettre les premières pages de son prochain livre ou les premières pages du prochaine chapitre, ou en tout cas les idées ou le synospsis, tout ce qui va en fait nourrir finalement la discussion au long cours avec les lecteurs.
De même qu’il faut avoir son site, il faut aussi penser à avoir sa newsletter ne serait-ce que pour pouvoir informer ses lecteurs et ses fans de l’actualité, cela peut être une actualité sur une nouvelle parution, une promotion, cela peut être le fait que l’auteur va être dans telle ou telle ville, pour tel ou tel salon, ou telle ou telle rencontre.
C’est indispensable d’avoir ce type de communication avec ses lecteurs. Il faut vraiment avoir ce réflexe. Une fois cette mécanique en place, les réseaux sociaux doivent être utilisés pour faire caisse de résonance sur sa présence initial sur son site et ensuite la présence de ses livres sur les différents sites où on est présent un très bon réflexe à avoir, c’est de lister toutes les plateformes où on peut trouver les livres de l’auteur et de mâcher le travail au maximum pour les lecteurs en donnant le lien direct, l’URL de mon livre sur Kobo, Amazon, etc. Vraiment tout lister. En se disant, moins le lecteur aura de clics à faire plus la transformation vers les ventes sera immédiate.

livr-blogbuster-kobo-fnac-amazon-apple

 

L’impression de livres papiers à la demande bientôt disponible chez Kobo / Fnac

 

Jean-Baptiste :

Rakuten / Kobo commence à devenir un groupe global. Distribution physique que n’a pas Amazon grâce au partenariat Fnac, distribution numérique (Kobo) et affiliation avec Rakuten. On ne vend pas seulement des livres sur Rakuten.

Quelles perspectives peut-on espérer pour les auteurs indépendants de tous ces accords ? Est-ce que cela peut nous permettre derrière par exemple de voir notre livre numérique disponible en version papier à la Fnac, sans passer par un éditeur ? Est-ce envisagé ? C’est dans les cartons ?

 

Camille : 

 

Oui, ce sont des choses envisageables et envisagées, qui sont dans les cartons. A l’heure actuelle, nous travaillons sur un programme de POD (Print on Demand) qui permettra aux auteurs indépendants d’avoir leur fichier préimprimé puisque pour le moment, sur KWL, on peut avoir son fichier EPUB qui peut être converti, récupéré pour des utilisations personnelles.

 

 

Mais si un auteur veut des fichiers PDF préimprimés, aujourd’hui, il n’a pas la possibilité. Notre but, c’est de développer cette première couche; et ensuite, dans un second temps, une fois qu’on aura cette possibilité d’imprimer à la demande, de pouvoir justement en permettre la distribution dans tous les sites avec lesquels nous sommes en partenariat à commencer évidemment par la Fnac puisque c’est le premier libraire de France notamment, libraire physique.

 

Jean-Baptiste :

 

Un grand merci Camille d’avoir pris le temps de nous expliquer les coulisses de ton métier, tes relations avec les auteurs, les éditeurs, on a bien compris grâce à tes explications que ce n’était pas très compliqué de diffuser son livre sur Kobo.

 

Camille :

 

Merci Jean-Baptiste. Et pour finir je voudrais juste dire aux auteurs, qu’en numérique, il n’y a jamais d’erreur qui est gravé dans le marbre, qu’on peut recommencer et qu’on apprend aussi de ses erreurs, il y a une courbe d’apprentissage et il ne faut pas hésiter à se lancer à faire des erreurs, c’est bien. On peut les corriger facilement.

 

Et cela permet de s’améliorer et de pouvoir proposer le meilleur livre possible et de donner envie à de plus en plus de lecteurs de nous suivre en tant qu’auteur.

 

D’autres questions pour Camille Mofidi (Kobo) ?

 

Camille Mofidi fera partie des intervenants de la table ronde #BookTubeur (Comment faire parler de son livre sur YouTubeur ?) que j’organise le jeudi 6 avril 2017 de 18h30 à 20h au Labo de l’édition. Inscris-toi à l’évènement ici pour pouvoir lui poser toutes tes questions le jour J.

 

 

 

 

Cette article t’a plu ? Les vidéos aussi ? réagis dans les commentaires et abonne-toi à ma chaîne YouTube pour recevoir chaque semaine une nouvelle vidéo !

Jean-Baptiste
Suivez-moi

Jean-Baptiste

Responsable marketing digital chez Orange le jour. Blogueur, Auteur, Entrepreneur la nuit,j'ai plus de 10 ans d'expérience sur Internet en gestion de projets, création d'audience, monétisation.
Jean-Baptiste
Suivez-moi


Tu veux créer des vidéos de qualité pour te faire connaître sur YouTube ?
Lis tout de suite YouTubeur dispo sur Amazon, Kobo, Fnac, iTunes pour 4,99 €

youtubeur ebook

Nous te recommandons :


Categories and Tags:  Auto-édition

Commentaires (3)

 

  1. Monsieur,

    Donnez-vous des cours de création littéraire ?

    Guy

  2. Cyril dit :

    Excellente idée que d’avoir interviewé Camille, Jean-Baptiste ! On oublie souvent que derrière les plateformes, les sites web etc se trouvent des personnes compétentes et efficaces ;-)

    Tu n’as pas mis tous tes livres sur Kobo (je ne te jette pas la pierre, j’en ai retiré temporairement quelques uns). Est-ce par manque de temps ou pour une raison bien raisonnée ?

    Cyril

    PS : j’aimerais vraiment qu’on se rencontre IRL

  3. Jean-Baptiste dit :

    @Moussounda Je ne donne pas (encore) de cours de création littéraire ;) Le format livre en lui même est déjà un très bon support de formation. Je t’encourage à lire les livres dans le genre que tu souhaites écrire, ça t’aidera plus que n’importe quel cours.

    @Cyril Oui, on fait le même constat sur la compétence, l’efficacité et aussi l’accessibilité de Camille. Trois valeurs qu’elle met au service de Kobo Writing Life, qui tire son épingle du jeu sur le marché francophone de l’édition / lecture numérique grâce à elle.

    J’adorerai mettre mes 3 livres sur Kobo. Le 2ème (AutoEditeur : transformer son blog en livre) n’y est pas encore car il est à l’heure actuel imparfait pour le prime time ;) J’ai levé l’exclusivité KDP Select dessus fin 2016.

    Ma vision de l’édition traditionnelle et de l’autoédition a beaucoup changé depuis son écriture (fin 2015). Les usages des jeunes lecteurs aussi. Moins de blog, plus de vidéo, moins d’ebook, plus d’audiobook,… Une domination d’Amazon qui n’est pas si forte quand on a la chance d’avoir des relais en magasins physiques.

    Bref, Il faut que je le mette à jour comme il faut, tant sur le fond que sur la forme pour qu’il soit vraiment en phase avec les usages de mes nouveaux lecteurs.

    Je serai heureux également d’échanger avec toi IRL. Passe au Labo de l’édition le 6/4 si tu peux (pas mal d’auteurs / éditeurs que tu connais seront là), sinon lors d’un déjeuner en semaine sur Paris avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Deviens toi aussi un YouTubeur


Rechercher


Recevoir Blogbuster par email

    Ajoutez votre email :





BlogBuster, le livre


blogbuster ebook

Derniers Commentaires

  • Dom { Salut Hasnaoui, Ne t’embête pas avec wptouch, ce conseil est ancien, aujourd'hui tu as un plugin : AMP for WP qui est 100x mieux, avec... } – Juin 16, 4:39
  • hasnaoui { j'ai installé wptouch mais j'ai un pb msg d'erreur Le répertoire du thème « bauhaus » n’existe pas. } – Juin 14, 1:14
  • Florie Pascual { Bonjour, J'ai trouvé cet article super intéressant avec des chiffres réels! Super retour d'expérience, merci de nous en faire profiter! } – Juin 09, 8:12
  • jpeg { Puis-je transferer sur OVH un blog wordpress quand j'ai déjà acheté le nom de domaine via WORDPRESS? } – Mai 31, 12:56
  • Jean-Baptiste { Hello @shaew hâte de voir ta vidéo sur mon livre Youtubeur ;) bravo pour le succès rencontré sur ta chaîne ! C'est quoi son nom... } – Mai 30, 8:21
  • Shaew { Un énorme merci pour ta réponse Jean-Baptiste ! Je suis allée voir ta vidéo, elle m'a aussi beaucoup aidée. Je vais donc faire changer mon... } – Mai 30, 12:57

Catégories


Derniers articles et tutos


Derniers plugins ajoutés


Trouver un plugin


Mentions légales - Contact